Le Spleen de Paris

Charles Baudelaire

 

Note 1 : la numérotation des poèmes est celle utilisée dans l’édition Bibliothèque de la Pléiade, 1975.

 

Note 2 : les poèmes ici relevés sont ceux que j’ai le plus appréciés et dont je tire un sens ; mais tout cela est assez subjectif car rappelons que chez Baudelaire, « c’est le propre des œuvres vraiment artistiques d’être une source inépuisable de suggestions » (L’Art Romantique).

LE RECUEIL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :