Dictionnaire des idées reçues

Gustave Flaubert

 

ABRICOTS Nous n’en aurons pas encore cette année.

ACADÉMIE FRANÇAISE La dénigrer, mais tâcher d’en faire partie si on peut.

ACCIDENT Toujours déplorable ou fâcheux (comme si on devait jamais trouver un malheur une chose réjouissante…).

AGRICULTURE Une des mamelles de l’État (l’État est du genre masculin, mais ça ne fait rien). On devrait l’encourager. Manque de bras.

AIR Toujours se méfier des courants d’air. Invariablement, le fond de l’air est en contradiction avec la température ; si elle est chaude, il est froid, et l’inverse.

BUDGET Jamais en équilibre.

CÉLIBATAIRES Tous égoïstes et débauchés. On devrait les imposer. Se préparent une triste vieillesse.

DEVOIRS Les exiger de la part des autres, s’en affranchir. Les autres en ont envers nous, mais on n’en a pas envers eux.

DOCTRINAIRES Les mépriser. Pourquoi? On n’en sait rien.

ENFANTS Affecter pour eux une tendresse lyrique, quand il y a du monde.

ÉPOQUE (LA NÔTRE) Tonner contre elle. Se plaindre de ce qu’elle n’est pas poétique. L’appeler époque de transition, de décadence.

FRANC-MAÇONNERIE Encore une des causes de la Révolution ! Les épreuves de l’initiation sont terribles. Cause de dispute dans les ménages. Mal vue des ecclésiastiques. Quel peut bien être son secret ?

GOÛT Ce qui est simple est toujours de bon goût. Doit toujours se dire à une femme qui s’excuse de la modestie de sa toilette.

LIBERTINAGE Ne se voit que dans les grandes villes.

LORD Anglais riche.

MALADE Pour remonter le moral d’un malade, rire de son affection et nier ses souffrances.

MÉLANCOLIE Signe de distinction du cœur et d’élévation de l’esprit.

MESSAGE Plus noble que lettre.

MINUIT Limite du bonheur et des plaisirs honnêtes ; tout ce qu’on fait au delà est immoral.

OUVRIER Toujours honnête, quand il ne fait pas d’émeutes.

PAUVRES S’en occuper tient lieu de toutes les vertus.

PENSER Pénible ; les choses qui nous y forcent sont généralement délaissées.

PRINCIPES Toujours indiscutables ; on ne peut en dire ni la nature, ni le nombre ; n’importe, sont sacrés.

PROMENADE Toujours faire une promenade après dîner, ça facilite la digestion.

TAUREAU Le père du veau. Le bœuf n’est que l’oncle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :