La Vénus à la fourrure

Extrait : « Plus la femme se montre docile, plus l’homme devient froid et dominateur ; mais plus elle est cruelle et infidèle avec lui, mois elle montre de pitié, alors elle attise la volupté de l’homme, elle en devient aimée et adorée. »

WordPress.com.

Retour en haut ↑