Crime et Châtiment

« Et maintenant, je sais, Sonia, que celui qui est doué d’une volonté, d’un esprit puissant, n’a pas de peine à devenir leur maître. Qui ose beaucoup a raison devant eux. Qui les brave et les méprise gagne leur respect. Il devient leur législateur. C’est ce qui s’est toujours vu et se verra toujours. Il faudrait être aveugle pour ne pas s’en apercevoir. »

WordPress.com.

Retour en haut ↑